c'est avec une certaine raideur dans la nuque que j'écris. Je crois que Zorro-Bernardo alias 69 y est allé un peu fort il y a deux jours. Ma nuque chante le fado, (portugais) ça tombe fort à propos, puisque je m'en vais vous parler de poils.

Ma nuque douloureuse n'a pas eu raison de ma quête, celle du Saint Graal : un moyen d'épilation. Forte du proverbe chinois ce ne sont pas les mauvaises herbes qui étouffent le bon grain, c'est la négligence du cultivateur, j'étais on ne peut plus motivée.

Or, je ne me doutais pas qu'il serait plus facile de trouver du beurre Président que de la cire (ou même un institut, histoire de déléguer) à Taipei. Je crois que j'ai écumé quelque trente pharmacies et magasins divers et variés. Nada, chou blanc (qu'on trouve beaucoup par ici) que dalle, nib ! On finit toujours par me montrer le rayon des rasoirs...Non merci, gâcher tant d'efforts d'épilation pour craquer sur le rasage. Niet, no way, que nenni ma mie !

Alors quoi ? Les asiatiques sont moins poilues ? Et/où sont-elles un poil moins obsédées par les leurs ? Il semblerait, au vu de mes recherches sur internet (mon meilleur ami ici).

Des Furby sous les bras et Frida Kahlo du haut (un Shih Tzu en somme), Superhéros va finir par se barrer avec Barbie ! 

 

 

résultat Google images avec les mots asie et poil

Chienpoils

 

 

à moins que, libérée, le poil au vent, je ne m'assume en chienne chinoise.

chien paspoils